Voici la chaîne de fonctionnement de ces "voyages officiels"

1. Motifs de voyage

Pour les fonctionnaires qui ont envie de voyager à l'étranger, il leur suffit d'établir un projet ainsi que le budget pour demander la permission du bureau d'affaires étrangers. Il est dans la logique d'expliquer l'indispensabilité de ce voyage.

ça pourrait être sous la forme d'une conférence internationale, une exposition, ou un séjour d'étude spécialisée...

Les motifs sont variés selon le poste qu'occupent les fonctionnaires. Par exemple, les officiers du département de construction municipale ont soif "d'étudier" l'urbanisme des autres pays. Les responsables du département agricole sont avides d'apprendre les expériences avancées des l'élevage de porc en France, etc.

formul_projet_voyage_etudeVoici un formulaire trouvé , "projet de voyage d'étude à Nouvelle Zélande" sur Internet. Il s'agit de deux  responsables des écoles publiques qui voulaient faire un voyage en Nouvelle Zélande pour savoir comment les Nouveaux-Zélandais forment les adultes. En sachant que le système d'éducation est complètement différent de celui de la Chine, il n'y a aucun intéret public pour les doyens chinois d'y séjourner. Ce formulaire est écrit en chinois, je le plaisir de vous le traduire en français.

Formulaire du projet de voyage d'étude à l'étranger

Demandeurs: Zhou Ya Fan, Zhou Pengli

Sexe: Femme, Homme

Fonction: Presidente de l'Ecole de formation d'adulte, President de l'Ecole de techniques professionnelles.

Organisateur: Comité d'enseignement supérieur pour les adultes et les professionnels, Association pédagogique de la construction de Chine

Déstination et la durée de séjour: Nouvelle Zélande, 14 jours,

Budget: 19,800 RMB/per., chargé par l'école respective.

Motif: Investigation de la Technique et formation continue

Avis du responsable: vacant

Faute de surveillance, dans la plupart des cas, ces demandes sont accordées. "Depuis la révélation de l'affaire "Finland Gate", les contrôles sont temporairement strictes," selon Qiu Ming, le journaliste de Guangzhou Quotidien, "mais le marché de voyages officiels rebondit peu après." "Tant que la lettre d'invitation est vraie , la demande est toujours accordée". dit-elle.

2. Lettre d'invitation

Une lettre d'invitation est indispensable. Elle a pour but de montrer que l'initiative de ce voyage ne provient pas de l'envie des fonctionnaires, ils sont honorablement "invités". Cette lettre permet aux fonctionnaires de tromper la surveillance bidon du gouvernement, et ainsi leur permet de demander un visa d'entrer auprès de l'ambassade du pays d'hôte. Cette lettre doit provenir du pays de déstination avec l'enveloppe et le cachet de la poste. Elle peut être délivrée par correspondance au pays d'hôte ou par l'organisateur qui se localise dans le pays de déstination. Peu de lettres d'invitation sont verifiées  ni par l'ambassade ni coté chinois. Car différents des voyages privés, les voyages officiels sont considérés comme crédibles.

Selon la difficulté de la procuration et le niveau administratif, cette lettre coûte de 6000 à 10000 RMB (600 - 1000 Euros), quelque fois fois ces lettres peuvent être procurées par relation personnelle au sein du structure officielle du pays d'hôte... Ou alors inventées, c'est le cas de "Finland Gate" mentionné au début de mon article, l'organisateur (une association locale chinoise) a fabriqué un document officiel du ministère finlandais.

3. Des services complets

Après l'obtention du visa, le voyage se transforme en touristique. Billet d'avion, Hôtel, Restauration, visites guidés, achats, casino, bordel, tous s'enchaînent dans l'industrie tourisique. L'organisateur reçoit l'argent de la Chine, il s'occupe du reste. Selon Qiu Ming, le journaliste de Guangzhou Quotidien: "Le tarif pour un voyage officiel est 2 ou 3 fois plus cher que le prix du marché." Par exemple, un voyage en Europe pour 15 jours coûte à peu près 2000 euros pour le prix du marché, mais un voyage officiel organisé coûte 4000-5000 euros, des fois à 6000 euros. Pourquoi cette différence?

Comme une commission , l'organisateur doit payer sous la table une enveloppe pour motiver la décision des officiels. Et plus discretement, une fois arrivé sur le sol étranger, l'organisateur distribue à chaque voyageur officiel  500 - 1000 dollars comme argent de poche. Evidement, cet argent est compris dans le coût du voyage.

Pour camoufler la nature du voyage, il faut simuler des activités officielles, soit une conférence, soit visiter une usine, ou rencontrer des homologues du pays d'Hôte, etc. Souvent, les activités consacrées à l'interet public ne durent que queques heures. Pour cela, le coût est impossible à justifier, donc une grande marge pour l'organisateur.

4. Rapport de voyage, compte rendu

Les voyages officiels doivent toujours rapporter leur fruit. Un rapport est toujours nécessaire, même si personne ne le lit. Les fonctionnaires vantent ce qu'ils peuvent imaginer, et personne ne le justifie.

Comme un service de "haute valeur ajoutée", il arrive même à l'organisateur de rédiger un rapport d'étude ou un compte rendu detaillé. Voici un exemple:

"l'aspect artistique dans les villes américaines atteint un niveau très élevé, ses caractéristiques consistent à construire des villes fleurissantes avec une mixité d'arbres, arbustes, fleurs et herbes. Toutes les villes que nous avons visité telle que Washington, Los Angeles, Philadelphia, New York ainsi que les communes aux alentours, sont des villes jardins. Toutes les villes sont couvertes de plantes sauf pour les batiments ou les espaces béton, la terre nue n'existe pas." C'est un passage du Rapport d'étude concernant la plantation des villes américaines que le journaliste de Guangzhou Quotidien a decouvert dans une agence de voyage.

5. Nouvelle tendance

Les voyages officiels évoluent vite comme la croissance économique.

En répondant à l'appel de Président Hu Jingtao en 2003, concernant l'intensification de la formation des cadres fonctionnaires et la création des nouveaux moyens favorisant la formation, les fonctionnaires chinois ont trouvé un porte-bonheur de faire des séjours de formation à l'étranger.

Les écoles, universités, centres de formation des pays occidentaux sont au  premier rang pour recevoir ce cadeau gracieux.

3 mois de cours, peu importe le résultat, un certificat ou diplôme d'une école occidentale pourrait favoriser la promotion des fonctionnaires. Harvard, Cambridge, sont devenues les écoles préferées des fonctionnaires chinois. Mais on doute sur leur capacité, car la plupart des officiels ne parlent pas anglais.

Selon un article sur le site officiel du journal de peuple, pendant 3 ans, une province cotière de la Chine a envoyé plus de 1380 officiels à faire des formation de 3 mois en Europe de l'ouest, et 1090 officiers à Singapour et Hongkong.

La deuxième tendance est d'aller plus loin, dans les pays plus exotiques. Les fonctionnaires chinois ne se contentent plus d'aller dans des pays traditionnels telles que la France, les Etats Unis, C'est à la mode d'aller dans les pays nordiques, et les pays d'amérique du sud.

A noter qu'en Chine "il laisse encore beaucoup à désirer dans le domaine des droits de l'homme en Chine. Le plus grand problème reste celui de la nourriture et de l'habillement des 30 millions d'habitants dans des zones rurales chinoises. Un autre problème est le nombre d' illettrés ou semi-illéttrés soit 85,07 millions d'habitants de plus de 15 ans. Un autre est le niveau faible de couverture médicale, sans compter le défi à la protection des droits et intérêts légitimes des travailleurs. " - Peopledaily.

La France est - elle innocente dans la pratique corruptible de la chaine touristique?

La France, préférée des touristes mondiaux, et première destination rêvée des Chinois (62% selon TNS Sofres) accueille chaque année environ 600 000 touristes chinois. Ce chiffre n'est pas cessé de croître. Si 1 voyageur chinois hors-frontières sur 2 est un fonctionnaire, j'estime que la moitié du nombre de touristes chinois voyageant en France est réalisé par les fonctionnaires chinois, ainsi, plus de la moitié des recettes touristiques mises en poche par la France proviennent des contribuables chinois.

Si les fonctionnaires chinois commettent un crime envers leur propre peuple, alors les pays occidentaux comme la France, est donc des pays de complot avec des corrompus. On ne peut pas claquer d'une seule main (proverbe chinois), il y a toujours des criminels des deux cotés. Malgré le silence absolue des médias français, il existe belle et bien des pratiques corruptibles dans ce domaine de perspective. Faute d'information, je ne peux pas citer de noms, mais à travers des cas découverts dans d'autres pays occidentaux, je trouve que la France a le terrain favorable à ses pratiques condamnables. Bien souvent, ces complots sont chinois, mais le gourvernement et des entreprises français favorisent-ils la collecte de l'argent sale? C'est un sujet à développer avec grand courage.

Sources:

http://news.163.com/07/1004/00/3PU0D7KO0001124J.html

http://www.larevueparlementaire.fr/pages/RP876/RP876_economie_chine.htm

http://www.chine-informations.com/actualite/les-poches-vides-du-touriste-chinois_3946.html

http://www.people.com.cn/GB/guandian/1033/2681797.html