- Une lettre ouverte des écrivains chinois

Source: (Version anglaise) http://crd-net.org/Article/Class9/Class15/200708/20070807140359_5310.html
(Version chinoise) http://crd-net.org/Article/Class5/200708/20070807151034_5304.html

Au Président de la République, M. Hu Jingtao, au Président du Parlement du Peuple, M. Wu Bangguo, au premier ministre, M. Wen Jiabao.
Au Comité international olympique, au comité des droits de l'homme des Nations Unies, aux organisations non-gouvernementales internationales et à tous ceux qui attachent de l'attention à la démocratie et aux droits de l'homme.

Étant donné que la Charte Olympique indique que: "Toute forme de discrimination à l'égard d'un pays ou d'une personne, que ce soit pour des raisons raciales, religieuses, politiques, de sexe ou autres est incompatible avec l'appartenance au Mouvement olympique." et "Le Mouvement Olympique a pour but de contribuer à batir un monde pacifique et meilleur en éduquant la jeunesse par le moyen du sport pratiqué sans discrimination d'aucune sorte et dans l'esprit Olympique qui exige la compréhension mutuelle, l'esprit d'amitié, la solidarité et le fair-play."
Étant donné que "Un monde, un rêve" est le slogan des Jeux Olympiques de Pékin 2008;
Étant donné que de nombreuses critiques basées sur les valeurs universelles des droits de l'homme proviennent de la communauté internationale.

Nous vous lançons un appel :

Aujourd'hui, juste avant un an avant la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques à Pékin. C'est un grand évenement pour la Chine et pour le monde, le CIO de Pékin a publié son slogan "Un monde, un rêve".
Les citoyens chinois comme nous devraient être fiers de pouvoir organiser cette fête qui symbolise la paix, l'amitié et la justice. Mais, avec regret, quand on voit la réalité, même au cours de la préparation de cet événement, on est obligé de se demander comment ce slogan décrit le monde, pour qui ce rêve réalise-t-il? Comment faire pour que la Chine puisse organiser une vraie fête avec l'ésprit Olympique, qui sera la fiérté des tous les citoyens chinois, et appréciée par le monde entier?

Nous vivons dans un monde de plus en plus globalisé, mais ce monde n'est guère paisible. La confrontation entre les riches et les pauvres, la violation des droits de l'homme par la dictature, et la menace de la vie par la violence, sont à la une de l'actualité quotidienne. Les peuples qui se sont échappés de la guerre, de la pénurie ou des malheurs dûs à la politique, sont de plus en plus conscients que les droits de l'homme sont des valeurs universelles. Ceux-ci jouent un rôle important pour amener un monde de paix, de liberté et de justice. Le monde qui est décrit dans ce slogan est certainement un monde où tous les gens jouissent des droits de l'homme. Un monde qui ne respecte pas les droits de l'homme, ne peut être qu'un monde brisé ou la dignité, l'égalité et l'harmonie se font rare. Ainsi, le même rêve décrit dans ce slogan, devrait être juste ce que réclame la Déclaration universelle des Droits de l'Homme et ce qu'affirme dans la Loi constitutionnelle de la république populaire de la Chine: les Droits de l'Homme.

C'est pour cette raison, que nous conseillons au CIO de Pékin de réctifier ce slogan en rajoutant les éléments des droits de l'homme, ce qui correspond plus à l'ésprit olympique. A cette occasion, le gouvernement chinois devrait montrer une belle image comme la plupart des pays civilisés, en respectant les Droit de l'Homme promis dans la loi constitutionnelle, et tenant compte de son engagement d'amélioration des droits humains au moment de la demande de l'organisation des jeux olympiques. Le slogan olympique de Pékin devrait être ainsi: Un monde, un rêve, et les droits de l'homme universels.

Avec ce slogan, tous les citoyens chinois seront encouragés par cet événement, ce serait une opportunité réelle pour le progrès de la Chine, pour l'harmonie de la société. N'y a-t-il un autre rêve plus merveilleux que "le même monde, les mêmes droits de l'homme"?

Nous avons ce rêve, mais nous avons aussi des inquiétudes. Ces dernières années, bien que le gouvernement chinois répéte ses engagements dans la protection des droits de l'homme, ainsi que l'abolition du systéme de “détention et rapatriement” en 2003, et l'inscription dans la loi constitutionnelle de la clause "protection des droits de l'homme" en 2004, mais jusqu'à aujourd'hui, le gouvernement chinois n'a pas pris des mesures réelles pour prouver ses efforts pour l'amélioration des droits de l'homme. Au contraire, ce que nous avons vu, entendu et vécu de nos propre expérience, c'est le détournement des informations et la répression de la liberté d'expression. Les défenseurs de droits de l'homme sont de plus en plus opprimés, les critères des droits de l'homme reconnus internationalement sont déformés, les actes de violence contre les pauvres sont de plus en plus fréquents et atroces. Même la préparation des Jeux Olympique devient une excuse pour le gouvernement afin de violer les droits des pauvres gens. Tous ces faits sont contraires à l'esprit Olympique, la Chine perd sa crédibilité devant la communauté internationale et devant ses propres citoyens.

Le gouvernement est conscient de la gravité de ces faits, c'est pour cela que le pouvoir central a prononcé une politique "basée sur l'humain" et "société harmonieuse". Mais, l'essentiel n'est pas d'annoncer des slogans, il faut prendre des mesures concrétes. Si les droits de chaque citoyen ne peut pas être respectés, même si on mobilise tous les ressources pour peindre les façades des villes, pour construire des batiments pharaoniques, ou décrocher de nombreuses médailles, on ne peut pas cacher la réalité: la Chine est un pays qui ignore les droits de l'homme. Comment la flamme olympique peut déguiser une société si conflictuelle, et camoufler l'environnement gravement pollué? Si le gouvernement agit ainsi, comment ses propres citoyens peuvent-ils partager le même rêve?

En tant que citoyens de la Chine, et citoyens du monde dans une époque globalisée, nous espérons que les problèmes des droits de l'homme peuvent être résolus définitivement, que les jeux olympiques puissent se dérouler dans des conditions libres et paisibles, que les étrangers puissent apprécier notre pays qui respecte les droits humains. Mais la réalité de la Chine nous déçoit, et nous met en colère. Nous savons que sur le sujet des droits de l'homme, notre gouvernement devrait et pourrait faire mieux, mais nous avons perdu petit à petit l'espoir et la confiance de notre gouvernement qui est en crise de la légitimité.

Avec notre conscience et le sens de responsabilité, nous appelons le gouvernement chinois à saisir cette occasion, pour ouvrir une porte vers une société harmonieuse, et à faire en sorte que les jeux olympiques deviennent vraiment un événement de joie pour les chinois. Nous allons appeler aussi la communauté internationale à faire des efforts pour ne pas être perturbé par l'émergence de la Chine. Tout ce qui se passe en Chine aujourd'hui influencera l'avenir le l'humanité.

Pour que les jeux Olympiques se déroulent autour du sujet des droits de l'homme, nous revendiquons :
- Libérer tous les prisonniers d'opinion, de croyance, d'association, de défense des droits, libérer tous les prisonniers politiques, ils ont le droit aussi de regarder les jeux olympiques avec leurs familles en paix.
- Permettre à tous les exilés chinois pour cause d'opinion politique, religion, ou croyance, de rentrer en Chine. Qu'ils regarde les matchs dans leur propre pays, et non à l'étranger.
- Appliquer sans aucune réserve le droit d'interview autant pour les journalistes chinois qu'étrangers.
- Indemniser tous les citoyens qui ont subi la démolition de leurs maison et l'expulsion forcée au nom des jeux Olympiques, libérer tous les citoyens qui proteste contre la démolition et l'expulsion. Et présenter des excuses pour ceux qui ont subi des traitement inhumains.
- Prendre des mesures efficaces pour protéger les droits des ouvriers qui construisent pour le projet olympique.
- Arrêter tout de suite le rapatriement et détention forcée des porteurs de plainte, des citoyens des autres provinces et des ouvriers migrants à Pékin au nom des Olympique. Re-ouvrir les écoles pour les enfants de migrants, ils ont le droit de se déplacer, de s'exprimer et de protester. Les enfants des migrants ont les même droits que les enfants de Pékin, ils peuvent aussi participer à cette fête.
- Surveiller les fonds destinés aux jeux olympiques, publier ouvertement les vrais coûts, la procédure d'appels d'offre, et l'utilisation de fond durant les projets olympiques, rendre les jeux olympiques transparents.
- Laisser participer librement tous les ONG, les organisations ou personnes, à fonder un comité pour surveiller si toutes les mesures sont bien mises en place. Ils publierons réguliérement un bilan.

Nous n'avons pas l'intention de politiser les jeux olympiques. Tous nos conseils sont basés sur le principe du "sans aucune discrimination" réclamé par la Charte Olympique, ils correspondent aux principes des droits de l'homme des Nations Unies, et aussi correspondent à la tradition chinoise. Si nos conseils peuvent être pris en considération, ce sera un début de progrès sur le plan social, gouvernemental et civil en Chine. Ce sera une opportunité pour le gouvernement chinois de montrer sa volonté d'amélioration des droits de l'homme.
Nous pensons que ces conseils sont réalisables. Il suffit de prendre des mesure concrétes, et coopérer avec des organisations civiles.

Si ces conseils sont refusés, nous pensons que les Jeux Olympiques de Pékin ne seront jamais inscrits dans l'histoire comme une gloire, les chinois de Chine et les chinois d'outre mer n'en seront pas fiers. Car l'esprit olympique pronne la liberté, l'égalité, la solidarité, la justice, la paix et l'amitié qui ne sont pas respectés. Au contraire, cette session de jeux olympiques sera inscrit dans l'histoire avec beaucoup de critiques, et de soupçon. En plus, tous les conflits sociaux dûs aux jeux olympiques seront accumulés et vont provoquer une explosion. Nous attendons une décision correcte de notre président, et espérons que tous les citoyens chinois puissent participer activement au mouvement olympique pour l'intérêt public, nous invitons aussi tous les pays civilisés et personnes de conscience à promouvoir l'esprit olympique, à contribuer au mouvement olympique et les droits de l'homme en Chine et dans le monde.

le 7 août 2007
Signataires (le premier groupe):
Ding Zilin 丁子霖 (professeur Pékin), Liu Xiaobo 刘晓波 (P. Docteur, Pékin), Bao Zunxin 包遵信 (Historien Pékin), Yu Haocheng 于浩成 (Jurisconsulte Pékin), Bao Tong 鲍彤 (Citoyen Pékin), Dai Qing 戴晴(écrivain Pékin), Sha Yexin 沙叶新(Scénariste Shanghai), Jiang Peikun 蒋培坤(Professeur Pékin), Zhang Xianlin 张先玲(Ingénieur Pékin), Jiang Qisheng 江棋生(Chercheur Pékin), Chen Ziming 陈子明(Chercheur, Pékin), Zhang Zuhua 张祖桦(Chercheur Pékin), Liao Yiwu 廖亦武 (écrivain Sichuan), Wang Yi 王怡(Chercheur Sichuan), Jiao Guobiao 焦国标 (Chercheur Pékin), Chen XiaoYa 陈小雅(Chercheur Pékin), Liu Junning 刘军宁(Chercheur Pékin), Xu Youyu 徐友渔(Chercheur Pékin), He Weifang 贺卫方(Professeur Pékin), Ai Xiaoming 艾晓明 (Professeur Guangdong), Sun Wenguang 孙文广(Professeur Shandong), Zhang Hong 张闳(Professeur Shanghai), Yu Jie 余杰 (écrivain Pékin), Yu Shicun 余世存 (écrivain Pékin), Ma Bo 马波(écrivain Pékin), Fu Guoyong 傅国涌(écrivain Zhejiang), Ran Yunfei 冉云飞(écrivain Sichuan), Gao Yu 高瑜 (Journaliste Pékin), Zan Aizong 昝爱宗 (Journaliste Zhejiang), Pu Zhiqiang 浦志强 (Avocat Pékin), Teng Biao 滕彪 (Avocat Pékin), Zhuang Daohe 庄道鹤 (Avocat Zhe jiang), Xia Lin 夏霖(Avocat Pékin), Hu Jia 胡佳 (Défenseur de droit de l'homme, Pékin), Liu Feiyue 刘飞跃 (Défenseur de droit de l'homme), Wen Kejian 温克坚 (écrivain libéral, Zhejiang), Zhao Dagong 赵达功 (écrivain libéral, ShenZhen), Qin Geng 秦耕 (écrivain libéral Hainan), Wang Debang 王德邦(écrivain libéral Pékin)